La course à pied Les blogs courseapied.net : ledisciple

Le blog de ledisciple

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens

  • A venir

Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2006-07-03 16:37:35 : un drôle de rêve : le passage du col

Bonjour à tous, après avoir lu un livre magnifique je me suis mis à faire un étrange rêve correspondant à une scène de ce bouquin mis à part que j'éatais le personnage principal.
Attention ce qui suit est est plutôt long... :-)

Avancer. Avancer toujours. Je n’ai pas d’autre choix.

La route déserte s’élève en lacets sur les flancs arides de la montagne. Elle monte. Monte sans fin. Pendant plus de 25 km. Sous une alternance de soleil brûlant et de vent glacé. Les tempêtes ont si souvent balayé ces parages inhabités, la neige a tellement raviné les pentes au printemps que les bourrasques ne soulèvent même plus de poussière. Remontant les versants, s’engouffrant dans les vallées, rabotant les sommets, elles tournoient, sèches, invisibles et mordantes sur la terre pierreuse.

Courbé sur la pente et luttant contre les rafales, je m’obstine à avancer. Je me contrains à ne pas espérer le col à chaque tournant. Mes jambes se meuvent comme des automates : elles savent mieux que moi où est leur devoir. Le rythme mécanique de l’ascension me saoule. L’esprit se détachant peu à peu de mon corps malade, mes pensées flottent ailleurs, hallucinées de fatigue. Je ne sais même pas si j’arriverai au bout de l’étape prévue. J’ignore où j’abriterai ce soir mon épuisement. Tout cela se terminera peut-être par une nuit dehors. Autour de moi, rien que des montagnes âpres, hostiles et râpeuses comme l’irritation qui m’enflamme la gorge.

Au loin apparaît enfin une étroite encoche dans le relief. Le col de Gezbeli : 1 960 mètres. Au-delà de cette ultime bosse, je commencerai ma descente vers la Méditerranée.
La route monte toujours.
Encore plusieurs kilomètres de progression machinale sur le ruban qui contourne capricieusement les sommets.

Le ciel enfin s’abaisse à hauteur d’homme.

La route de terre battue zigzague en pente douce au-delà du col, épousant le flanc des montagnes qui, après la nudité absolue des versants anatoliens, commencent à se piqueter de pins noirâtres. Ce devrait être du gâteau, la cerise sur le gâteau d’un franchissement réussi, mais, en ce jour éreintant, même la descente est éprouvante.

Je suis exténué.

Je m’arrête de plus en plus souvent, doublé par quelques véhicules traînant derrière eux un nuage de poussière. Malgré mon accablement, je n’ai aucune envie de monter à bord, mais comme la route est dure ! À l’épuisement des derniers jours s’ajoute le rayonnement du soleil semblant taper toujours plus fort. Ce passage ouvre béantes les vannes de la fatigue indéniablement accumulée depuis le début de mon périple. Je craignais ce col comme on peut craindre l'adverse contre qui on doit se battre mais une fois le vaincu le respect n'en est que plus fort : l'adversaire était de taille...


Et voilà à 11h35, le soleil est déjà levé depuis belle lurette et je me réveille complètement épuisé alors qu'il s'agissait d'un rêve, un simple rêve banal. Il faut aller rincer tous ses souvenirs et ses émotions sous la douche maintenant.

Les réactions

Par ƒred, le 2006-07-03 16:42:37
Pour la signification des rêves, Eric Eight est un expert.
ƒred

Par ledisciple, le 2006-07-03 16:54:51
oui mais là ce n'est pas un rêve issu de mon imagination puisque je revis la scène de Villemagne qui a fait ce périple. Je ne pense pas que ça s'applique aux cas traités par M. Eight ;-)
Quentin

Par totø, le 2006-07-03 16:54:55
en espérant voir un autre épisode, pourquoi pas!! bien raconté
Bonne récup cérébrale

totø

Par pic75, le 2006-07-03 17:59:04
effectivement les passages de col sont parfois difficiles (sans esprit déplacé) pour moi le Thorung la et le Sommet du Kili

Par Vincent, le 2006-07-04 03:41:59
C'est pas bien de pas citer ses sources !
;-)

www.jerusalem-pedibus.net/site_fr/index_fr.html?http&&&www.jerusalem-pedibus.net/site_fr/ptu67_fr.html

Par ledisciple, le 2006-07-04 10:38:07
lol vincent j'ai jamais prétendu que c'était moi qui l'avait rédigé. J'ai cité l'auteur et j'ai dit que ça venait d'un livre, bon ok la prochaine fois je mets le titre "le pélerin d'orient" :-)

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)



Les 5 billets précédents

2006-07-02 09:40:26 : Sortie du dimanche avec les vincennus - 6 photos - 11 réactions

Bonjour à tous,

ce matin au programme une petite sortie à 8h30 avec les Vincennus.
Pierrot est déjà en train de courir depuis 7h30 quand j'arrive avec mon ptit vélo de ville. Le réveil a été plus facile pour lui que pour moi il me semble. En même temps j'avais une bonne excuse pour m'être sorti du lit difficilement : une soirée d'enfer hier qui s'est terminée assez tard (ou doit surement continuer pour quelques irreductibles :-) ).

J-P en T-shirt orange est là aussi puis nous sommes rejoint par les 2 Alexis.

Un petit tour de lac où je descends de mon vélo puis je la ballade commence. C'est une épreuve de rapidité, je dois vite défaire l'antivol coincé dans le grillage me remettre en selle avant de perdre le groupe de vue. J'ai de la chance je les retrouve avant qu'ils bifurquent :p.

L'ambiance est sympathique il fait bon et ça s epasse bien du côté de mon genou !! Mais au bout de 25min je décide de rentrer à la maison car ça tire un peu et j'ai pas envie de prendre de risque. Le seul problème c'est que je suis un paumé dans les bois.
Donc j'en profite pour faire une bonne ballade à 20km/h de moyenne et 165bpm. Ca tire sur les cuisses, je suis content je me muscle un peu de ce côté là.
Retour à la maison à 9h30, la sortie a duré 1h pour moi +20min de parlotte avec tout le monde.

Voilà quelques photo de groupe un peu floues car j'ai du mal à faire du vélo d'une main, me retourner et regarder l'écran tout en évitant les racines :-)

Bonne fin de WE à tous

Quentin


Edit : problème de photo corrigé :-)

2006-07-01 14:05:57 : La reprise - 0 photo - 8 réactions

Bonjour à tous,

tout d'abord, pour commencer, une brève présentation. Je m'appelle Quentin, j'ai 17ans (enfin presque :-) ) et je suis au lycée en 1ère S.
Au début de cette année (scolaire) je me suis mis à courir pour faire baisser mon rythme cardiaque qui était à 90 au repos parfois 105 en fin de journée... bref une tachicardie assez importante. Et les jours passant j'ai découvert un plaisir dans la CAP. J'appréciais l'endurance moi qui l'avait toujours détestée quand je faisais de l'athlé en compétition sur 60m, 100m et 200m.
J'ai donc commencé à multiplier les séances et je suis parti courir avec les Vincennus pour leur sortie longue du dimanche.
Seulement j'ai augmenté la dose un peu trop rapidement et la TFL a pointé son nez un peu brutalement. J'ai donc été arrêté jusqu'à la semaine dernière où j'ai repris doucement sur une sénace de 20"18 exactement. Tout s'était bien passé jusqu'au soir de ce 21 juin où j'ai passé la soirée à marcher dans Paris. Ce fut un peu trop pour une seule journée et j'ai eu affreusement mal.
Un peu découragé j'ai néanmoins décidé de tenter une autre sortie hier. elle a duré 24"45 min avec des douleurs légères à la fin sur le tendon. MAis depuis si tôt arrêté la douleur s'est calmée. Je pense donc que je suis sur la bonne voie. J'ai donc décidé de créer mon blog pour avoir une trace écrite de ma progression, vous la faire partager et recevoir des conseils avisés.

En attendant ma prochaine sortie (peut être demain en vélo pour dire bonjour aux vincennus) je vous souhaite à tous une excelente journée.

Quentin

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net